19 000 logements vides dans l’agglomération Grenobloise*…
et l’on continue à construire ?

La densification intensive de l’habitat qui est à l’œuvre en ce moment à Eybens est un non-sens écologique, et un réel danger pour la santé des Eybinois. Nous souhaitons y mettre fin !

Cette densification n’est absolument pas nécessaire : l’agglomération grenobloise est la seule grande agglomération de France qui ne gagne pas de nouveaux habitants !*   
La seule conséquence est donc l’explosion de nombre de logements vides. Il y a déjà 296 logements vides à Eybens, contre seulement 84 en 2006. Dans la Métropole Grenoble-Alpes, il y a plus de 19 000 logements vides, contre seulement 9 900 en 2006 !

*Source : chiffres INSEE

graphiques.jpg
graphiques2.jpg
DSC_0029.JPG

L’auteur


Philippe Paliard est ingénieur et co-fondateur d’une start-up innovante dans les micro-nanotechnologies. Il a grandi, vécu et travaillé dans plusieurs villes de l’agglomération grenobloise. Il est marié et père de deux enfants.


Il sera maire-adjoint en charge du logement, de l’environnement et du cadre de vie, et élu métropolitain.

L’agence nationale de l’habitat (Anah) indiquait dans son rapport sur la Métro en décembre 2018 : « Depuis 2010, une augmentation de la vacance tant frictionnelle que structurelle est constatée ».
Il y a donc bien un problème de vacance structurelle (c’est-à-dire de longue durée) à Eybens et dans l’agglomération. Ce n’est pas la « simple vacance frictionnelle de courte durée », qui est avancée avec mépris par l’équipe municipale sortante pour se défendre. Et les raisons évoquées dans ce rapport à cette vacance sont sans équivoque : dégradations et dévalorisation des biens. C’est donc là-dessus qu’il nous faut agir !


Rendez-vous compte : en agissant correctement, sans aucune construction nouvelle, nous pourrions loger 50.000 personnes de plus dans l’agglomération rien qu’en remplissant les logements vides !
Cette politique de densification n’a donc aucun sens !

Avec notre équipe, si nous sommes élus le 28 juin, nous mettrons donc toute notre énergie à valoriser l’existant, au lieu de construire du neuf partout.

Ceci passera par un accompagnement accru des propriétaires à la rénovation des logements (aides administratives personnalisées, meilleure information sur les subventions existantes, intervention de spécialistes lors de réunions ouvertes à tous), mais aussi par une réelle lutte contre les incivilités et dégradations, qui ont une part importante dans la dévalorisation des biens qui favorise la vacance (augmentation de la présence policière, patrouilles de police municipale plus nombreuses et patrouilles le soir, vidéo-surveillance).
Pour recueillir tous vos besoins et penser la ville avec vous, nous assurerons enfin une meilleure présence des élus sur le terrain, en organisant des permanences mensuelles des élus dans tous les quartiers.

Le 28 juin, choisissez enfin une politique de bon sens pour le logement à Eybens et dans l’agglomération grenobloise. Votez Ensemble Servir Eybens, avec Hélène Besson Verdonck !

 

Cette tribune est extraite de la plus longue tribune sur l’écologie rédigée par Philippe Paliard, accessible ici

Ensemble Servir Eybens - servireybens@gmail.com - 19, rue des Javaux, 38320 Eybens     © 2020 Ensemble Servir Eybens  Mentions légales